Conseil départemental de la Meuse

Partenariat exemplaire en faveur du climat et de la biodiversité

A quelques jours de la COP 21, le Conseil départemental de la Meuse lance une importante opération de plantation en bordure de voirie départementale.

Le 12 octobre prochain, en partenariat avec l’association « Cormiers fruitiers » qui milite pour le développement de cette essence forestière d’avenir, le Département de la Meuse plantera une centaine d’arbres en bordure de la route départementale 947, à Chauvency le Château, aux confins de la Meuse et des Ardennes.

Les agents de l’Agence Départementale d’Aménagement de Stenay doivent, chaque année, procéder à l’abattage d’arbres d’alignement le long des routes départementales. Ces abattages peuvent être rendu nécessaires pour des raisons sanitaires ou pour des raisons de sécurité routière.

Comme dans de nombreuses régions françaises, les frênes, ces beaux arbres au feuillage flamboyant en automne, sont attaqués par une nouvelle espèce de champignon baptisée Chalara fraxinea.

L’abattage de certains arbres situés trop près de la chaussée peut également être rendu nécessaire pour des raisons de sécurité.

Dans le cadre de ses engagements en faveur du climat et de la biodiversité, le Département entend remplacer les arbres abattus par de jeunes sujets plus résistants à la maladie, plantés dans des secteurs non préjudiciables à la sécurité des automobilistes. La RD 947 à proximité de Chauvency le Château présente cette garantie.

Les plantations d’alignement sont des éléments structurants du paysage qui permettent la structuration de l’espace, atout pour la sécurité routière en rendant la route plus lisible par mauvais temps. Les plantations réalisées joueront également un rôle de colonne vertébrale pour la biodiversité.

Si d’autres espèces forestières peuvent être plantées le long des routes, le choix s’est porté sur le cormier. Présent en mélange dans les massifs forestiers de l’Est de la France, le cormier est également utilisé comme arbre d’alignement sur de nombreux sites.
Cet arbre, peu exigeant et qui peut être planté sur tout type de sols, pourrait remplacer le frêne dans les années à venir. Il est peu gourmand en eau et est parfaitement adapté aux changements climatiques qui attendent la Meuse dans les décennies à venir. Une fois à maturité, ce bois précieux pourra être utilisé pour la fabrication d’outils de menuiserie ou pour la lutherie, en raison de la très grande dureté de son bois

Pour cette opération, les agents du Département et l’association « Cormier Fruitier Forestier (AC2F) » planteront à titre expérimental 100 cormiers le long de la route départementale 947 entre Montmédy et Chauvency le Château. Elle est le fruit d’un partenariat original entre le Département de la Meuse et l’association AC2F.

Les agents de l’ADA de Stenay ont préparé les fosses de plantation début septembre. L’association qui fournit les plans, les tuteurs et la protection anti-chevreuil, participera avec les agents du Département à la plantation. La Mission Développement Durable du Département de la Meuse a participé au financement de l’opération.
Trois agents du Centre d’Exploitation de Stenay et 5 bénévoles de l’association débuteront les plantations le 12 octobre à 9h en présence d’élus du Département et de la commune.

D’autres plantations sont également prévues dans le courant de l’hiver 2015-2016, notamment sur la commune de Montmédy, au lieu-dit « la côte des poiriers » ; pas moins de 50 poiriers sauvages seront replantés sur ce site emblématique.

Contact

Opération organisée par :

LPO

Fondation Yves Rocher

AMF

Avec le concours de :

Eco Maires

En partenariat avec :

Cité verte

Partager :