Rumilly

Mobiliser les grands de ce monde pour préserver NOTRE monde
PLANTONS DES ARBRES POUR LE CLIMAT !

Du 30 novembre au 11 décembre, la France accueillera et présidera la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21).
De nombreux territoires de France souhaitent montrer leur détermination à préserver notre planète et à l’appel de l’association des maires, Rumilly a été la première ville de Haute-Savoie à souscrire à l’opération nationale « Un arbre pour le climat ! ». Cette action vise à mobiliser les citoyens et les communes pour planter un arbre et marquer ainsi leur volonté de voir les pays adopter un accord de réduction des émissions de gaz à effet de serre lors de la COP 21.

Et parce que l’adage bien connu nous le prédit, « à la Sainte Catherine, tout bois prend racine ! », la Ville de Rumilly plantera quatre espèces de tilleuls à l’arboretum de la base de loisirs du plan d’eau le mercredi 25 novembre.

L’école Joseph Béard a manifesté son intérêt pour l’opération et a souhaité sensibiliser une de ses classes de CM2 au réchauffement climatique. A l’initiative de la commune, la LPO de Haute-Savoie interviendra auprès des élèves pour comprendre ensemble l’impact des changements climatiques sur la biodiversité, comprendre les mécanismes selon lesquels les espèces s’adaptent ou déclinent, et enfin, assimiler les gestes du quotidien qui limitent les causes et les effets négatifs des changements climatiques.

Cette intervention sera complétée par une partie pratique puisque les élèves assisteront à la plantation des arbres au plan d’eau le mercredi 25 novembre à 9h30.
Arbre de la liberté, le tilleul fût l’un des arbres choisis en 1792 pour incarner les valeurs de la révolution française. Si cet événement débouchait sur un accord, alors la France aura porté l’engagement mondial le plus ambitieux contre le dérèglement climatique !

Des tilleuls en fleurs à chaque saison
Le 25 novembre, la Ville de Rumilly plantera quatre espèces de tilleuls à l’arboretum de la base de loisirs du plan d’eau, et par la même, remplacera des sujets qui n’ont pas résisté à la canicule :
-  le tilleul à grandes feuilles (floraison : mai)
-  le tilleul à petites feuilles (floraison : juin)
-  le tilleul d’Amérique (floraison : juillet)
-  le tilleul de Henry (floraison : août-septembre).

Le choix s’est porté sur ces quatre espèces, car ce sont des arbres qui se complètent et fleurissent tour à tour, de manière à apporter de la nourriture aux abeilles lors des périodes dites « creuses » : pour maintenir la biodiversité, les insectes pollinisateurs sont indispensables.
Le dérèglement climatique menace l’ensemble de notre système, notamment la biodiversité puisque 20 à 30 % des espèces pourraient être amenées à disparaître.
En plus de leur parfum si agréable, les tilleurs permettront de satisfaire les besoins des abeilles sur une période plus longue, et la floraison abondante pour chaque espèce en feront des plantes mellifères remarquables.

Contact

Opération organisée par :

LPO

Fondation Yves Rocher

AMF

Avec le concours de :

Eco Maires

En partenariat avec :

Cité verte

Partager :