Etape 2 d’un jardin durable : la période de plantation

La LPO vous donne toutes les astuces du jardinier responsable

Noisetier (Corylus avellana)
Noisetier (Corylus avellana)
Crédits : Jean Jacques Carlier

De manière générale, la plantation doit être effectuée, en automne ou en hiver, lorsque le sol est suffisamment ressuyé et qu’il ne gèle pas.

Les arbustes achetés en pot peuvent être plantés à tout moment de la saison, mais les arbres, dont les racines sont nues, doivent être plantés de préférence à l’automne car comme chacun sait, « à la Sainte Catherine le 25 novembre, tout bois prend racine. ». Ces derniers auront le temps, durant l’hiver, de se forger un bon système racinaire, pour se lancer au printemps à l’assaut du ciel !

On peut encore planter au début du printemps lorsque tout risque de gel est écarté. Seule exception, les conifères dont les racines traçantes supportent mal l’humidité automnale et devront être plantés au début du printemps (hors période de gel), lorsque la terre s’est réchauffée. Parmi les arbustes à fleurs, le rhododendron sera planté au printemps après la première floraison.

Plus d’informations

Retrouvez l’ensemble de nos astuces

Contact

Opération organisée par :

LPO

Fondation Yves Rocher

AMF

Avec le concours de :

Eco Maires

En partenariat avec :

Cité verte

Partager :