Etape 1 d’un jardin durable : le choix des essences

La LPO vous donne toutes les astuces du jardinier responsable.
<media30|insert|center|titre|credits>

Privilégier les essences indigènes

Dans son jardin, il est important de privilégier les essences indigènes : implantées depuis des millénaires, elles sont adaptées au milieu et favorisent la venue des espèces animales qui lui sont liées.

Associer différentes espèces et strates de végétation

Il est conseillé d’associer différentes espèces et strates de végétation car la variété des essences, l’existence de plusieurs strates (herbacée, sous arbustive, arbustive) et de formes différentes (conduite de haut jet, en cépée, en têtard...) créent une multitude de niches écologiques et diversifient la faune que la plantation peut accueillir.

Tenir compte des conditions du milieu

Pour assurer une bonne reprise et une bonne croissance des plants, il est indispensable de choisir des espèces adaptées aux conditions écologiques du milieu, notamment le climat régional et les caractéristiques du sol (humidité, acidité, profondeur, texture, granulométrie). Il est donc important de repérer les espèces poussant spontanément dans votre région, qui vous serviront de base pour déterminer votre choix.

Plus d’informations

Retrouvez l’ensemble de nos astuces

Contact

Opération organisée par :

LPO

Fondation Yves Rocher

AMF

Avec le concours de :

Eco Maires

En partenariat avec :

Cité verte

Partager :